Rapport ergonomie mobile et robots.txt

Avertissement sur l’ergonomie mobile dans la Google Search Console et la relation avec les directives dans le fichier robots.txt : un exemple vidéo.

Le problème :

Parfois nous faisons face à une erreur dans la Google Search Console (GSC), concernant l’ergonomie mobile.

Ce test est simple : comment le blocage des feuilles de style dans le fichier robots.txt pourrait amener le robot Googlebot à ne plus « comprendre » l’ergonomie mobile de la page, pourtant elle l’est pour les utilisateurs visitant le site.

Alors c’est quoi le problème ? On ne veut pas que Googlebot comprenne que le site n’est pas adapté aux écrans mobiles, même si mobile first indexing est quelque chose de très différent. Google va indexer la page mais le ranking lui …. ? À suivre, un autre jour.

Dans l’exemple de WordPress, je vois souvent les dossiers /wp-includes/ et /wp-content/ sous la directive « Disallow ». Or ces dossiers contiennent les feuilles de style (fichiers se terminant par .css ou .min.css ou encore .css?vers=123) nécessaires au rendement et layout de la page.

Erreur d'Ergonomie mobile dans la Google Search Console
Erreur ergonomie mobile dans la Google Search Console (GSC)

Solution :

Le principe c’est de laisser libre cours aux robots des moteurs de recherche (et autres comme Apple et Facebook à mon avis) de venir et explorer les fichiers de feuilles de style sur le serveur.

Dans l’exemple de WordPress, on peut ajouter la directive « Allow » pour les fichiers CSS dans un dossier qui lui est sous « Disallow ».

Voici un exemple :

Allow: /wp-content/*.css
Disallow: /wp-content/

On finira avec cette vidéo montrant comment l’erreur de l’ergonomie mobile a été réglée avec l’ouverture à l’exploration les fichiers CSS dans le fichier robots.txt pour CDN.

Note: si vous utilisez un CDN assurez-vous que la balise canonique des fichiers pointe vers le nom de domaine et pas le domaine du CDN (cdn.123.service.fr par ex).

Laisser un commentaire